Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 Mar

Ronronthérapie...

Ronronthérapie...

Ronronthérapie …
Ce mot prête à sourire mais il prêche des convaincus du côté des propriétaires de chat. Dans le milieu scientifique, la ronronthérapie est de plus en plus prise au sérieux.
Associé à un état de bien-être chez le félin, le chat ne ronronne pas seulement lorsqu’il est heureux, mais également dans les situations de stress ou de peur. Selon quelques scientifiques, le ronronnement n’aurait rien à voir avec l’état émotionnel de l’animal mais simplement consécutif d’un rétrécissement d’une veine entre le foie et le diaphragme qui entraînerait des vibrations sous la pression du sang.
Mais qui n’a jamais entendu le ou la propriétaire d’un chat expliquer une sensation de soulagement et d’apaisement grâce à son chat..
Dans un état de grande tristesse, certains expliquent que leur chat vient spontanément ronronner à proximité. D’autres expliquent que leur animal vient se poser parfois sur les zones du corps qui les font souffrir, le ventre par exemple.
Mais qu’est-ce qui explique cet état de sérénité et d’apaisement au contact d’un chat qui ronronne.
On évoque une production de sérotonine dans le cerveau. Plus largement, on considère que le ronronnement des chats apaise les personnes stressées, permet la détente et favorise l’endormissement, calme les anxiétés et l’agressivité.
On considère même que la ronronthérapie limite l’hypertension et apaise le rythme cardiaque, diminuant alors le risque d’infarctus.
Les chats auraient des effets bénéfiques sur notre organisme. Ils seraient même capables de déceler, de sentir certaines choses…
Des propriétaires de chats expliquent par exemple la capacité de leur animal à absorber les ondes négatives.

Au Japon, certains immeubles interdisent aux locataires de posséder un chat. De plus, les Japonnais citadins vivent souvent dans de petits logements et disposent d’horaires de travail lourds qui ne permettent pas de s’occuper convenablement d’un chat.
Pour qu’ils puissent profiter des effets bénéfiques de la ronronthérapie, des bars à chats ont ouvert un peu partout en ville.
Le concept : se détendre autour d’un verre dans une pièce exclusivement consacrée aux chats. Vous pouvez alors jouer, nourrir et câliner les félins, ou simplement les regarder dormir et profiter de leur aura anti-stress...

Commenter cet article

À propos

Lifestyle by Cornelius