Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
08 Jun

La Wartburg

La Wartburg 353 est une voiture produite de 1966 à 1989 par l’usine est-allemande AWE. Avec la Trabant 601, c’est une des voitures les plus emblématiques de la RDA.

La nouvelle Wartburg, nommée 353, est présentée officiellement à la Foire de Leipzig, en septembre 1966. Elle est alors produite depuis le mois de juillet. Sa carrosserie symétrique, tout en angles et typique des années 60, a été tracée par le styliste Hans Fleisch, déjà père de la 311. Dès sa sortie, la nouvelle Wartburg mise sur la sécurité, un thème peu courant à l’époque. Carrosserie à zones déformables et tableau de bord capitonné en mousse de polyuréthane sont de la partie. Quant à la mécanique, elle est reprise de la 312, y compris le 3 cylindres deux temps. Au chapitre des qualités, on note de bonnes prestations routières, un grand coffre et une excellente visibilité. Mais la consommation reste élevée. Le break Tourist fait son apparition à l’automne 1967, et deviendra vite très populaire. Comme pour la 311, des versions deux portes, roadster et coupé étaient prévues, mais elles seront condamnées par les autorités, même si un coupé trois portes (type 355) fut produit (sous forme de prototype) à quatre exemplaires entre 1968 et 1973. En juillet 1967, la 353 adopte une boîte synchronisée. En 1969, le moteur développe désormais 50 ch, et la voiture prend le nom de 353/1 353S à l’exportation.

La première évolution importante a lieu en mars 1975, avec la 353W la sécurité est améliorée, et l’intérieur repensé. Durant les années 1970, les 353 participeront à un grand nombre de rallyes, avec un certain succès. En 1982, le pick-up fait son retour chez Wartburg, il s’appelle désormais Trans. L’usine a imaginé un grand nombre de prototypes entre 1961 et 1979, mais ses ardeurs ont été vite calmées par le régime, estimant que la production des Wartburg 353 et Trabant 601 doit se prolonger au moins jusqu’en 1985. Par conséquent, le dynamisme des années 1950 et 60 fait place à un certain immobilisme de la part des ingénieurs d’Eisenach, contraints de faire évoluer la voiture par petites touches jusqu’à la fin de sa carrière, en avril 1989, après tout de même 1 225 193 unités produites.

En 1990, l’ouverture du marché est fatale à Wartburg, qui est victime de l’engouement des « ossies » pour les modèles de l’ouest, même d’occasion. La dernière et 152 775e Wartburg 1.3 sort des chaînes le 10 avril 1991, et signe l’arrêt de mort de AWE-Wartburg, qui aura tout de même fabriqué 1 672 735 voitures en 36 ans d’existence...

La Wartburg
La Wartburg
La Wartburg
Commenter cet article

À propos

Lifestyle by Cornelius