Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
07 Jun

La turista (diarrhée du voyageur)

Publié par Cornelius

La turista peut cependant gâcher tous les attraits d'une escapade lointaine.
La dysenterie, que l’on connaît mieux sous son nom « turista » ou encore « diarrhée du voyageur »
Elle touche les voyageurs qui se rendent dans des pays où les mesures d’hygiène ne sont pas très développées, généralement dans des zones tropicales et subtropical.
La "turista" n'est pas due aux changements de régime et de climat, aux épices ou à la fatigue du voyage.
Elle est toujours d'origine infectieuse, bactérienne le plus souvent (colibacilles, Campylobacter, salmonelles, shigelles...) parfois parasitaire (Cryptosporidium, lamblias, amibes...), rarement virale ( Rotavirus, ...).
Certains pays sont plus dangereux que d'autres :
Les colibacilles entérotoxiques sont fréquents en Inde, au Viêt-Nam, au Mexique, en Amérique du Sud, en Indonésie et en Afrique Noire
Les shigelles sont fréquentes en Afrique Equatoriale, en Inde, en Turquie, en Egypte et en Tunisie
Les salmonelles sont fréquentes en Inde, en Turquie , au Proche-Orient, en Espagne, au Portugal, en Colombie...

Ces infections surviennent plus volontiers dans les trois premiers jours du voyage; 98% des personnes touchées ont été imprudentes et n'ont pas suivi la règle "boil it, cook it, peel it or forget it" ("il faut le faire bouillir, le cuire, l'éplucher, ou l'oublier").
71% avaient mangé des crudités ou des salades, 70% des fruits non pelés, 53% avaient accepté des cubes de glace dans leurs boissons.
Aucun voyage ne mettant à l'abri, la diarrhée est une affection commune du touriste.
La turista atteint 30 à 60% des individus indemnes arrivant en pays tropical ou tempéré chaud.
Son apparition est brutale. Généralement, elle se caractérise par l'émission de 3 à 8 selles liquides par jour, avec anorexie, nausées, douleurs abdominales et habituellement pas ou peu de fièvre. L'évolution se fait vers la guérison en 4 à 7 jours si tout va bien.

Elle peut s’accompagner d’autres symptômes :
Maux de ventre et crampes
Fatigue
Maux de tête
Baisse d’appétit
Flatulences
Nausées
Déshydratation
Vomissements
Fièvre légère

La prévention des diarrhées infectieuses et parasitaires passe par une bonne hygiène de l'alimentation et de l'eau de boisson.
Le lavage des fruits et des légumes, la stérilisation de l'eau sont efficaces sur la plupart des bactéries mais insuffisants pour les kystes d'amibes et de giardia.
La meilleure sécurité est préventive, offerte par les plats cuits servis chauds à une température supérieure à 60°.
Les mets les plus dangereux sont les plats servis à température ambiante. Pour diminuer les risques de toxi-infections alimentaires et de diarrhées aiguës, un certain nombre de conseils doivent être retenus :

Ne boire que des boissons embouteillées et encapsulées (eaux minérales, sodas, jus de fruits...) ouvertes devant soi. L'eau gazeuse est souvent préférable car la falsification est plus difficile. Eviter de boire l'eau du robinet, de puits, surtout près des villages, l'eau de mare ou de ruisseau

Se méfier des glaçons pas toujours fabriqués avec de l'eau potable ainsi que des buffets froids étalés sur fond de glace pilée

Attention à ne pas avaler l'eau utilisée pour le brossage des dents ou pour la douche ;

Eviter les crudités (salades vertes, salades variées, salades de fruits...) et ne manger que les aliments qu'on a soi-même épluché

Ne pas absorber de laitages et de beurres crus non pasteurisés ; ne pas goûter les glaces, sorbets et jus de fruits locaux des marchands ambulants

Ne pas manger de viande hachée et ne consommer que des viandes bien cuites, sans sauce, avec une préférence pour le poulet et le mouton

Eviter les crustacés d'eau douce crus, les coquillages, les huîtres et les fruits de mer, le thon et les poissons crus...

Vous laver les mains plusieurs fois par jour

Ne pas acheter de nourriture chez les marchands ambulants

D’ailleurs, une statistique récente a démontré que 98 % des personnes qui en ont souffert n’avaient pas respecté ces réglés.

Les diarrhées se transmettent principalement par le contact des mains. Il est donc très importants de se laver les mains plusieurs fois par jour.
Quant à la turista elle est contractée par la consommation de produits sales. Attentions aux produits crus, tels que les salades, les fruits et l’eau du robinet.

La turista (diarrhée du voyageur)
Commenter cet article

À propos

Lifestyle by Cornelius