Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 Feb

L'histoire du sel ...

L'histoire du sel ...

Le sel est connu depuis la Préhistoire pour ses caractéristiques d'assaisonnement et de conservation des aliments.
Au Paléolithique, l'homme trouve le sel dans la chair du gibier et du poisson dont ils se nourrissent. Les premières formes d'exploitation du sel sont apparues au Néolithique 6000 avJC. Les archéologues ont retrouvé dans les sources à Moriez dans les Alpes de haute Provence des puits citerne constitués de baguettes de bois enfoncées à la verticale accompagnées de reste d'un clayonnage. Cette structure a été découverte à plus de 9m de profondeur, elle était destinée à recueillir l'eau salée au milieu des alluvions. Les baguettes de bois devaient éviter le comblement de la source en contenant les alluvions.
Au Néolithique, l'homme découvrant l'agriculture, il mange moins de viande et son organisme manque de sel.

Le sel est un besoin biologique et vital, d'ailleurs au Moyen-Age, les lois hollandaises condamnaient les prisonniers d'Etat à être enfermés avec une nourriture sans sel , ce qui les conduisaient à d'affreuses souffrances et à la mort. A l'âge de fer, on voit apparaître les premières techniques d'extraction minière en Autriche.

Il était extrait de mines généralement très enfouies dans le sol, mines de roche évaporitique telle que la halite ou plus facilement de sources salées ou de la mer.
Le sel il fut également probablement précocement utilisé dans les rites religieux.
Le sel élément naturel a revêtu une grande importance stratégique et économique et a fait l'objet d'un commerce important, parfois sur de grandes distances.
Les routes du sel furent les grandes voies de communications et d'échanges depuis l'Antiquité pour l'acheminement du sel, transporté depuis les régions productrices vers les régions qui en étaient dépourvues.

Le contrôle de l'approvisionnement en sel fut l'une des clefs de l'expansion militaire de l'Empire romain qui s'en est attribué le monopole. Les armées de conquête de César emportaient avec elles des salaisons qui assuraient une partie de leur approvisionnement. Sans ces salaisons, les armées n'auraient pu avoir recours qu'au pillage des territoires conquis. Cette stratégie limita les résistances et assura une implantation durable de la civilisation romaine.

Le rôle du sel comme clef de l'approvisionnement militaire perdura jusqu'à l'invention, à la fin du xviiie siècle, de nouvelles techniques de conservation des aliments. Il joua donc un rôle crucial dans les grandes conquêtes maritimes, autorisant le transport de vivres pour des voyages d'exploration aux escales aléatoires.

Il a aussi été un moyen d'échange une monnaie ou un impôt, dont en Chine et en Europe comme en témoigne l'étymologie commune des mots "sel" et "salaire" en latin salarium, somme donnée aux soldats pour l'achat du sel.
Le sel était en France stocké dans des greniers à sel puis des Dépôts des sels, chambres où le sel est mis en dépôt, dans les pays où il est marchand. La chambre des dépôts est aussi une jurisdiction établie pour connoître des contestations qui peuvent s'élever par rapport à la vente & distribution du sel. Le premier juge de cette chambre s'appelle le président des dépôts.
En raison de ses vertus de conservation de la viande, du poisson, du beurre et du fromage, le sel devient un ingrédient indispensable aux familles. La religion catholique imposant des jours maigres sans viande, le poisson séché et conservé dans le sel est très demandé.
Le sel a été taxé pendant plusieurs siècles via un impôt spécifique appelé gabelle apparue sous Louis IX. Cette taxe devenue permanente, variable suivant les provinces et croissante au point de rendre le prix du sel élevé, est devenue si impopulaire qu'elle a entraîné des exodes ruraux massifs, déclenché des guerres et a participé au déclenchement de la Révolution française.
En 1930, la Marche du sel initiée par Gandhi, pour protester contre le monopole britannique sur le sel, est une étape importante de la marche vers l'indépendance de l'Inde.

Parfois, la toponymie rappelle la présence de sel dans le sol comme dans Lons-le-Saunier ou Salins-les-Bains...

Commenter cet article

À propos

Lifestyle by Cornelius